Un culte pas comme les autres

manif rose
Revendiquer ne sert à rien disent certains… Et comme se taire ne sert à rien non plus, autant revendiquer!

Pour la deuxième année consécutive, l’Église protestante française de Beyrouth solidaire de sa communauté malgache a fermé ses portes dimanche 1er Mai 2016 pour cause de revendications syndicales.

Depuis six années, le premier dimanche de Mai est la date choisie par quelques ONG spécialisées dans l’aide aux employées de maison (Amel, Finasol, ARM,Insan… ) pour organiser une manifestation. Pierre et moi avons participé au défilé.

Trois cent personnes ont pris part à ce défilé joyeux et coloré pour revendiquer leurs droits sous le regard bienveillant des policiers qui encadraient le cortège. Au Liban, les employés de maison ne sont pas soumis au code du travail mais au système “”Kafala” qui ne leur garantit que très peu de droits. Corvéable toute la journée, un seul jour de congé le plus souvent optionnel,  passeports retirés, leur vie pendant les trois années que dure le contrat est entièrement soumise à l’arbitraire de leurs patrons. Notre Église est composée à 80% de personnes malgaches employées de maison. Malgré la charge de travail, la pression psychologique, l’ isolement, les brimades même pour certaines, elles viennent dimanche après dimanche louer Dieu. Leurs sourires, leurs chants empreints de joie réchauffent notre culte. “Ne soyez pas tristes! La joie qui vient du SEIGNEUR, voilà votre force!» (Néhémie 8 v 10) : Voilà l’appel que m’adressent mes sœurs malgaches. Christine Lacoste

manif 4
Malgaches, africaines, 300 personnes défilant pour dénoncer les abus d’un système employant 250 000 personnes au Liban ; une histoire de goutte d’eau…
manif 2
Descente de la rue Monod au rythme des slogans : “rendez-nous la dignité !”

 

Print Friendly, PDF & Email

9 Replies to “Un culte pas comme les autres”

  1. Pizant

    La nuit est encore bien épaisse dans l’esprit de certaines personnes exploitantes et négrières. Mais les nuits sont aussi propices au rêve tel que celui que fit en son temps Martin Luther King. Rêve de libération, de reconnaissance, de respect entre humains. Quand des luttes ici sont gagnées, d’autres ailleurs sont à remporter. Les combats ne sont jamais terminés. Que ce combat pour les droits accompagné de celui de la foi portent ensemble leurs fruits, c’est l’espérance de chacun.
    Dieu est grand !
    Bon ministère à vous au Liban.
    Amitiés,
    Yves

  2. Richard MAUGÜE

    Belle preuve de solidarité de tous las participants de votre église: les hommes d’affaires expatriés et les employés mal considérés.
    . Nous souhaitons que l’ensemble des libanais partagent cette approche
    Richard

  3. Michel Durussel

    Je garde un beau souvenir de tous ces visages malgaches et me réjouis que votre Eglise ait participé à ce rassemblement citoyen. Merci aussi pour la citation de Néhémie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.