Culte de retrouvailles du dimanche 5 juillet

Disponible aussi en audio et en lecture.

ACCUEIL   Damien

Après cette longue et interminable période de confinement, qui nous a perturbé, fatigué et mis à l’épreuve de la patience,  Nous voudrions comme Vivre à neuf !

Après une période déroutante de dispersion, nous coupant les uns des autres, nous privant des moments de convivialité et de communion dont nous avons tant besoin,  Nous voudrions croire à neuf !

Après tant de mauvaises nouvelles et d’injonctions contraignantes et restrictives qui ont pesées si lourdement sur notre quotidien,  Nous voudrions espérer à neuf ! 

Et voici que Dieu nous accueille ce matin, avec le sourire éclatant de sa Grâce, Il nous dit : Voici que je fais toutes choses nouvelles… Quand les montagnes s’éloigneraient, quand les collines chancelleraient, mon amour ne s’éloignera pas de vousQue cette promesse illumine notre prière, qu’elle éclaire les chemins où nous marchons, qu’elle suscite notre louange et notre adoration.

LOUANGE    Guillaume

Ouf, depuis quelques jours, nous sortons de ce confinement, qui a suspendu nos vies, de ces semaines entre parenthèses qui resteront à jamais inscrites en nous, nous voulons remercier le Seigneur de nous avoir accompagné, d’avoir été patient face à nos agacements, d’avoir été consolateur dans nos détresses, d’avoir été stable quand les choses pour nous perdaient leur équilibre

Prions le Seigneur… Seigneur, Toi qui nous donnes aujourd’hui la joie des retrouvailles, en ce lieu où tu nous rassembles Nous te louons !

Toi qui t’es fait si proche de nous, en partageant nos temps d’épreuve et de confinement Nous te louons !

Toi qui affermis nos coeurs en nous guérissant de nos appréhensions et de nos peurs Nous te louons !

Toi qui prépares nos lendemains en nous ouvrant un avenir porté par ta promesse Nous te louons !

Toi qui avances avec nous, au rythme de notre marche quotidienne Nous te louons !

Toi, le compagnon fidèle qui nous offre une confiance sans limites Nous te louons !

Toi qui persévères sans te fatiguer quand nous te laissons tomber Nous te louons !

Toi qui intercèdes fidèlement et sans relâche pour chacun(e) de nous Nous te louons !

Toi qui est le Christ, le chemin, la vérité et la vie Nous te louons !

Nous déposons nos vies devant Dieu, en toute humilité…   Wendela

Immergés depuis des semaines au coeur d’une actualité sombre et déprimante, nous voici avec un grand besoin de légèreté, d’insouciance, d’inattendu… Nous aimerions que la vie nous apporte de la fraîcheur, de la poésie, du sourire, de la nouveauté, des instants d’émerveillement… Seigneur, Tu es cette source inépuisable de vie et d’amour dont nous avons besoin, Toi, le Dieu des grands espaces et des larges horizons, Toi, le Dieu des longues routes et des chemins vers l’infini. Toi, le Dieu de la promesse et des nouveaux commencements, apprends-nous à vivre pleinement, aide-nous à repartir d’un pas léger vers plus de joie, plus d’espérance, plus de gratitude… Toi, en qui nous avons la vie, le mouvement et l’être, aide-nous à quitter nos déceptions, nos frilosités, nos immobilismes, nos peurs inutiles,  éveille en nous le goût des nouveaux départs, pour que nous allions de l’avant avec humilité et courage, prêts à accueillir les surprises du chemin, ouverts  à l’inattendu des rencontres, assurés de ta bienveillance et confiants en tes bénédictions. 

GRÂCE   Michèle

Pour que le jour qui se lève soit plus beau, pour que le ciel de nos rêves soient plus chauds pour que la joie qui chante soit toujours en notre vie, accueillons avec joie et reconnaissance la Grâce que Dieu nous offre, elle ouvre pour nous des chemins d’espérance… L’espérance...  ce miracle de Dieu, dans nos fatigues humaines, ce sursaut de vie, qui triomphe de nos lassitudes et de nos défaitistes, cette étoile lumineuse qui perce les ténèbres pour nous montrer le chemin.
Seigneur, je déborde de joie car ton amour a gagné ! Aujourd’hui, je suis plein de reconnaissance et de confiance. Ta tendresse a réparé ma vie, ton amour a cicatrisé mes plaies. Aujourd’hui je veux chanter et m’abandonner à la vie que tu me donnes.

PRIÈRE  Julia

Seigneur, Toi qui a une parole empreinte de beauté et de légèreté, nous t’en prions, redonne-nous le goût et la saveur des choses simples… un mot d’amitié, un geste de tendresse, un sourire désarmant, la confidence d’un ami, la caresse du vent, l’éblouissement d’un matin radieux… Réunis en ton Nom, nous voici en quête de renouvellement, suite à ce long confinement,  prêt à nous aventurer avec toi sur les chemins où tu nous précèdes pour y découvrir les trésors de ton amour qui ne s’épuisent jamais. Vient combler notre soif d’épanouissement et notre désir de nous appuyer sur toi pour marcher fermement dans tes voies.

LECTURE    Alex
En Luc chapitre 12 nous lisons les versets 22 à 42  N’aie pas peur, petit troupeau ! Car il a plu à votre Père de vous donner le royaume. Vendez vos biens et donnez l’argent aux pauvres. Munissez-vous de bourses qui ne s’usent pas, amassez-vous des richesses dans les cieux, où elles ne disparaîtront jamais : les voleurs ne peuvent pas les y atteindre ni les mites les détruire. Car votre cœur sera toujours là où est votre trésor. Soyez prêts à agir, les manches retroussées et vos lampes allumées. Soyez comme des serviteurs qui attendent leur maître au moment où il va revenir d’un mariage, afin de lui ouvrir la porte dès qu’il arrivera et frappera. Heureux ces serviteurs que le maître, à son arrivée, trouvera éveillés ! Je vous le déclare, c’est la vérité : il retroussera ses manches, les fera prendre place à table et viendra les servir. S’il revient à minuit ou même plus tard encore et qu’il les trouve éveillés, heureux sont-ils ! Comprenez bien ceci : si le maître de la maison savait à quelle heure le voleur doit venir, il ne le laisserait pas pénétrer dans la maison. Tenez-vous prêts, vous aussi, car le Fils de l’homme viendra à l’heure que vous ne pensez pas. »

PRÉDICATION Les premiers mots de l’Évangile d’aujourd’hui sont un appel à bannir la peur : « Soyez sans crainte… parce que le Père a trouvé bon de vous donner le Royaume. »  Luc a délibérément placé cette parole de Jésus dans un temps de peur, au cours de cette longue “montée à Jérusalem”. Jésus se dirige vers sa condamnation à mort et ses disciples effrayés le suivent avec appréhension. Selon toutes apparences, c’est l’échec définitif qui approche: l’échec d’un projet, l’échec d’une vie. Chacune de nos vies a un peu la saveur de la défaite…  occasion manquée, désillusion dans nos projets de vie, maladie difficile à vivre, incapacité de mettre fin à une habitude qui porte atteinte à notre santé, manque de temps pour réaliser nos rêves, échec dans la carrière, chicanes de famille, vieillissement, souffrances, etc. Dans la vie quotidienne, beaucoup d’hommes et de femmes vivent dans la peur : peur de la solitude, du terrorisme, des pertes d’emplois, de la violence, des maladies.  Les gouvernants utilisent souvent la peur pour conserver le pouvoir. Ils font tout pour promouvoir la peur et ensuite ils promettent de nous protéger contre ces dangers mortels. Il s’agit souvent de manipulation orchestrée pour nous faire accepter toutes sortes de mesures très coûteuses qui profitent à une riche minorité. Dieu n’est pas de ceux qui utilisent la peur pour nous amener à la soumission. Bien au contraire. Il nous invite à l’espérance et l’action :  «Relevez la tête, soyez sans crainte, gardez vos lampes allumées». Notre vie a un sens, même si, pour une raison ou pour une autre, elle a une apparence d’échec, même si nous sommes trahis par nos amis, démolis par nos adversaires, incompris par notre famille, terrassés par la maladie. Dieu nous invite à aller de l’avant, comme Abraham qui, à un âge avancé, a quitté son pays, sans trop savoir où il allait. Comme les Hébreux qui ont fui l’esclavage d’Égypte pour se diriger vers la terre promise. Dans notre pèlerinage plein d’obstacles, la foi nous fournit une boussole, nous offre un point d’appui, nous garantit la présence de Dieu. « Voici que je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde » (Mt 28, 20) Le texte d’aujourd’hui nous invite à l’espérance, à l’action, à la vigilance : «Soyez semblables à des gens qui attendent leur maître à son retour de noces…  gardez vos lampes allumées», utilisez le mieux possible le temps qui vous est donné. Il ne s’agit donc pas de choisir entre le ciel et la terre mais bien d’agir de façon à ce que cette terre soit le plus bel endroit possible, selon le plan de Dieu… une terre où règne la paix, la compréhension, l’attention à l’autre, le partage, la fraternité et l’amour… une terre où l’on construit un monde meilleur. Utilisons nos talents le mieux possible. On nous a beaucoup donné, on nous demandera beaucoup. «À qui on a beaucoup confié, on réclamera davantage», affirme l’évangile.. « Restons en tenue de service et gardons nos lampes allumées… Le Seigneur, à son arrivée, nous fera passer à table et nous servira chacun à son tour. »

CONFESSION DE FOI   Sleimane

Nous croyons en Dieu. Eternel Amour et fondement de notre existence. C’est lui qui nous montre le chemin de la liberté et de la justice. Il nous invite à un avenir de paix. Nous croyons en Jésus, Homme rempli de l’Esprit de Dieu qui nous regarde et nous sollicite. Son amour pour l’homme l‘a mené à la croix, mais il est vivant, au-delà de sa propre mort et de la nôtre. Il nous rapproche de l’éternel Amour de Dieu. Nous croyons en l’Esprit de Dieu, qui surpasse toute divisions humaines et qui fait tendre l’homme vers ce qui est juste et bon, afin que, dans le chant et le silence, dans la prière et l’action, il honore et serve Dieu. Nous croyons que nous-mêmes, faibles et faillibles, nous sommes appelés à constituer l’Eglise, signe d’espérance en union avec le Christ et avec tous ceux qui croient. Nous croyons en l’avenir du monde et de Dieu, en cette patience divine qui nous offre le temps de vivre, de mourir et de ressusciter dans le Royaume présent et à venir, où Dieu sera pour l’éternité Tout en tous.

INTERCESSION   Brice

En communion de foi et d’espérance, nous prions les uns pour les autres… Et voilà que des portes s’entrouvrent à nouveaux pour nous… nous permettant aujourd’hui de renouer des contacts et de fêter nos retrouvailles. Merci pour les personnes que nous avons pu revoir, retrouver, Merci pour leurs sourires et leur proximité. Merci de nous conduire dehors et de nous donner de voir le monde autrement. Les mêmes rues, les mêmes personnes qu’il y a quelques semaines et pourtant tout prend un nouveau goût, un nouveau visage… Nous avons tellement à apprendre maintenant : les regards qui disent autant que les mimiques cachées par les masques, les paroles qui câlinent quand les mains ne peuvent pas le faire, le rythme des journées qui ne repart pas en course folle, l’espace de nos vies qui est à cultiver… Seigneur, merci de nous accompagner à la découverte de cette nouvelle vie ! Donne-nous le temps d’apprendre et de grandir, le temps de nous émerveiller et de découvrir, le temps de savourer chaque instant de cette nouvelle vie que tu nous offres. Nous te confions toutes les personnes que nous aimons, nos parents, nos enfants, nos amis. Toutes ces personnes qui rendent nos vies plus belles et que nous nous réjouissons de retrouver. Que nos regards soient remplis de malice, de connivence et de partage. Pour certains et certaines d’entre nous, il manque des visages. Des proches sont morts pendant le confinement. Qu’il y ait sur nos routes des personnes de réconfort, des signes de paix et d’espérance. Nous te prions pour tous ceux et toutes celles qui nous ont accompagnés pendant ces semaines. Que nos prières soient pleines de merci.  Que les applaudissements viennent maintenant habiter nos cœurs et que les nouveaux jours battent au rythme de la reconnaissance. Nous te prions pour tout ce que nous allons apprendre et découvrir.  Éveille la curiosité en nous, redonnes-nous un regard d’enfant pour voir des merveilles dans ce qui vient. Nous te prions pour notre monde, qu’il reprenne vie et qu’il fleurisse de la paix, de la joie et de l’espérance. Seigneur, nous voulons encore te nommer les personnes que nous avons besoin de te confier, les situations que nous souhaitons te partager…

Et toutes nos prières nous les unissons dans les mots que nous avons reçus, ces mots qui traversent les âges et les espaces alors qu’ensemble en frères et en sœurs, nous disons : Notre Père...

ENVOI   Gérard

Dieu seul peut donner l’Amour, mais toi tu peux apprendre à l’autre à aimer.

Dieu seul peut donner la joie, mais tu peux sourire à tous.

Dieu seul peut donner la force, mais toi tu peux soutenir un découragé.

Dieu seul est le chemin, mais tu peux l’indiquer aux autres.

Dieu seul est la lumière, mais tu peux la faire briller aux yeux des autres.

Seigneur, fais de nous des semeurs de sourires. Des sourires qui soient rieurs, jamais ironiques, radieux, jamais dédaigneux, accueillants et jamais fermés. Donne à notre sourire le miracle d’apporter un peu de force aux affaiblis, un peu de confiance aux désespérés, un peu de bonheur aux isolés. Oui, Seigneur enrichis-nous de la joie de faire naître des sourires. Habite nos visage, nos cœurs ainsi que notre vie toute entière.

BÉNÉDICTION

Que l’Amour de Jésus-Christ notre Sauveur, Amour qui l’a poussé au geste ultime, vous accompagne et vous rende fraternel, capable d’attention et de compassion les uns à l’égard des autres. Que la Paix de Dieu, vous porte, pour passer de la mort à la Vie. Que le Père, le Fils et le Saint-Esprit, vous bénisse et vous garde. Amen.

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.