Culte du dimanche 20 juin 2021

Nous rêvons tous d’un monde meilleur…d’un monde où la paix l’emportera sur
la guerre, où la fraternité triomphera de l’indifférence et du mépris de l’autre,
où une égale dignité sera garantie à tous. Ce monde meilleur s’offre à nous
chaque fois, où comme aujourd’hui, l’amitié, la fraternité et le partage sont au
rendez-vous pour rassembler celles et ceux qui ont à cœur de célébrer la force et
la beauté de la vie. Ce jour du Seigneur correspond à la veille de la fête de la
musique,cette fête qui nous rassemble au-delà des frontières géographiques,
culturelles, confessionnelles. Que ce jour nous permette d’unir nos voix dans une
commune louange, celle qui proclame l’amour infini du Dieu, Ami des hommes
et Consolateur de tous ceux qui se confient en lui.


Psaume antiphoné
Criez de joie pour le SEIGNEUR, vous, tous les habitants du monde.
Poussez des cris de joie et chantez !
Louez le Seigneur dans le ciel et sur la terre, dans le cosmos et par les étoiles !
Louez- le avec le violon et la flûte.
Louez- le avec les clarinettes et les saxophones, avec des clairons et des trombones.
Louez- le avec des violoncelles, avec des pianos et des synthés.
Louez-le avec des guitares et des percussions.
Louez-le en blues et en jazz, en rock et en rap, en slam et avec la 5ème de Beethoven…
Que les fleuves battent des mains, que les montagnes crient de joie,
que tout ce qui respire loue le Seigneur ! Alléluia! Amen!
Si à travers nos chants nous exprimons souvent la joie, l’émerveillement
et la louange à Dieu, il y a aussi tous ces chants qui permettent aux hommes
d’exprimer ce qu’ils ressentent quand tout va mal !La force du psaume c’est de
pouvoir chanter à son Dieu sa misère, sa peur, son angoisse ou sa détresse.
Chanter pour que notre voix vienne se conjuguer à celle de notre Dieu, et
qu’ainsi, le chant de plainte ou d’angoisse devienne chant d’espérance et de joie.
Nos voix et nos cœurs expriment à leur manière un chant de prière de
repentance : DEMANDONS PARDON
Seigneur Dieu, tu nous appelles à vivre notre existence comme un chant
mélodieux. Nous voici devant toi, tels que nous sommes. Certains ont envie de
lancer leur joie et leur reconnaissance vers le ciel ,d’autres sont à terre, et
voudraient exprimer leur peine.

Au cœur de ce que nous vivons, rappelle à chacun(e), ta présence d’amour.
Quand le chant de notre vie manque de spontanéité, renouvelle le souffle qui
nous inspire et nous fais vivre. Quand le chant de notre vie sonne mal ou est
dissonant, ré-accorde-nous à ta grâce qui nous accueille au-delà de ce que nous
pouvons comprendre. Quand le chant se tarit dans notre vie, viens et redis-nous la
force de ta présence. Quand notre chant manque d’entrain et de spontanéité,
redonne-nous ton souffle d’amour et de vie. Quand notre chant sonne faux ou
trébuche sur chaque note de notre vie, ré-accorde-nous au rythme et au son de ta
grâce et de ton pardon.


PAROLES DE GRACE
Dieu, nous appelles à vivre notre existence comme un chant mélodieux.
Ce matin, comme chaque jour de notre vie, il nous relève et nous dit :
« Même s’il arrive que le chant de ta vie soit sans inspiration, même si tu lâches
de temps en temps des fausses notes, tu n’es pas exclu de ma tendresse.
Avec ce que tu es, ce que tu vis, tu participes à la grande mélodie du monde.
La parole, la promesse, la bénédiction de Dieu est un chant qui sonne juste.
La mélodie de son amour nous accompagne sur nos routes humaines
Merci, parce que le chant de ton amour pour ta création et pour l’homme sonne
juste ; merci parce que la mélodie de ton pardon nous accompagne sur nos routes
humaines et nous apprend à murmurer, bien plus, à chanter pour la joie d’autrui,
la mélodie du pardon et de l’amour fraternel. Amen


PRIERE POUR ECOUTER SA PAROLE
Seigneur, ta parole est comme le soleil, le matin elle souligne l’horizon de ma
journée. A midi, elle éclaire mes décisions et mes pensées. Le soir, sa lumière est
douce pour dire la paix. La nuit je garde la mémoire de sa clarté. Au moment où
nous ouvrons les pages de l’Ecriture que se pose ta lumière sur notre lecture !
Lecture biblique : évangile de LUC 19 : 1 à 6


MESSAGE :
v.5« … et quand Jésus arriva à cet endroit, il leva les yeux et dit à Zachée :
« Dépêche-toi de descendre, Zachée, car il faut que je loge chez toi aujourd’hui. »
Aujourd’hui ! : est-ce que vous connaissez cette célèbre phrase attribuée à
Martin Luther ? “si l’on m’annonçait que la fin du monde est pour demain,
aujourd’hui encore… je planterais quand même un pommier.”

Une autre sagesse dit que dans chaque semaine il y a deux jours pour lesquels
nous ne devrions pas nous faire de souci. Deux jours où il serait bon de ne
connaître ni crainte, ni appréhension.
Le premier jour, c’est hier. Le jour d’hier est passé mais il pèse du poids de tout
son souvenir. Joies et réussites passées. Mais aussi : souci, erreurs et chagrins :
passés, mais c’est toujours un poids ! Nous sommes parfois retenus dans le passé,
dans la nostalgie d’un bonheur d’autrefois, d’un pays d’autrefois, d’une Église
d’autrefois, ou sous le poids de blessures jamais guéries. Or, même si l’écho
d’hier laisse sa trace, hier nous a cependant échappé à jamais. Rien ne peut le
faire renaître. Hier est un jour révolu. Pour Zachée, hier, s’était quand il était
collecteur d’impôt et quand il était écarté, et moqué de sa petitesse.
Demain ! Le second jour de nos semaines qu’il convient de mettre à l’abri du
souci, c’est demain. Demain, avec ses promesses, ses attentes, et puis ses doutes,
ses peines possibles et ses fardeaux. Notre monde contemporain vit de plus -et de
plus en plus- dans une urgence du lendemain : aller vite pour ne rien rater, pour
ne pas perdre de temps, pour maitriser l’avenir ; sacrifier le présent à une réussite
future. Dans le monde, face à la pandémie du coronavirus, l’urgence, louable, a
été de trouver des vaccins, de les distribuer de manière juste. Ici, au Liban le
demain est pris d’une autre urgence, une urgence de s’en sortir, une urgence de
réparer, une urgence face à la crise , et un assaut d’angoisses du lendemain. Or,
nous n’avons pas de prise sur demain. Nous ne pouvons miser sur rien, puisqu’il
n’a pas vu le jour. Si hier est derrière nous, et que demain n’est pas levé, il ne
nous reste finalement que le jour d’ici : aujourd’hui. Une seule, petite et
immense journée. Et les forces nous sont données pour cette, à la fois petite, et
immense journée ! C’est la grâce que l’Éternel nous fait à travers le pain du jour,
offert chaque matin à nouveau. Aujourd’hui, Martin Luther planterait un arbre.
Et c’est aujourd’hui, que le Christ demande à entrer dans la maison du Zachée
que nous sommes, chacune et chacun.
Aujourd’hui. Non pas hier, dans nos souvenirs, nos nostalgies … ou nos regrets.
Non pas demain dans nos rêves ou nos projections, mais aujourd’hui là où nous
sommes. Là où nous en sommes. Aujourd’hui, Christ dans ta maison, dans ton
cœur, aujourd’hui Dieu vient en Jésus Christ. Si aujourd’hui est libre de hier et de
demain, il refuse la fatalité. Il se vit pleinement, ici et maintenant

AUJOURD’HUI ! est pourtant un temps plein, un temps à part
Nous ne faiblissons et ne chavirons, que si le poids d’hier et de demain s’ajoutent
aux inquiétudes d’aujourd’hui. Mais si Jésus vient aujourd’hui dans notre vie, si
nous lui ouvrons la porte, nous pouvons confier nos inquiétudes à la grâce de
Dieu. Lui remettre en toute confiance hier et demain. Aujourd’hui, dans les mains
de Dieu le temps présent est à la fois précieux et fragile, mais il dépend en partie
de nous que le temps qui nous est donné soit malédiction ou bénédiction, ouvrage
ou destruction. Notre temps, le nôtre, celui des disciples de Jésus le Christ, n’est
pas un temps qui attend “que ça passe” dans la fatalité ou la peur, le repli ou le
cynisme. Notre temps est un temps qui espère. Un temps plein de la vie donnée.
Une présence telle qu’elle nous a été promise : “Zachée, aujourd’hui je demeure
chez toi”. Saint Antoine, moine ermite dans le désert d’Egypte aux premiers
siècles de notre ère, répétait chaque jour : “Aujourd’hui, je commence”.
Aujourd’hui, dieu par Jésus Christ, habite avec nous et Christ nous assure : « Je
suis avec vous jusqu’à la fin du monde. »


CONFESSION DE FOI
Dieu qui ouvre mon nom ! Sur ma pauvreté d’aujourd’hui, sur ma tiédeur et ma
peur, sur mon incapacité de te louer, de te chanter, je découpe une parole pour te
dire : je crois !
Je crois que tu es la source et l’origine de toute choses.
En toi, la vie prend la couleur d’une naissance, c’est pourquoi je peux t’appeler
chaque jour de ma vie : Père !
Je crois qu’en Jésus, le Fils de ta tendresse, tu donnes à chaque être son visage
d’humanité, c’est pourquoi toute rencontre a sa promesse.
Je crois que l’Esprit délie les cœurs et passe entre nous sur les ailes de l’amour
C’est pourquoi nos pas sont plus légers. Dieu qui ouvre mon nom et le porte dans
le creux de sa main. Sur ma tiédeur et ma peur, Sur ma foi qui cherche ses mots
Je découpe une parole pour te dire : JE CROIS !


PRIERE d’intercession
Seigneur, Nous te remercions pour le don de la musique et du chant.
Aide-nous à mettre nos talents de musiciens et de choristes à ton service.
Seigneur, toi qui connais les cœurs, tu sais que pour beaucoup de personnes le
chant est difficile. Lamentation et amertume remplacent quelques fois la joie et la
musique. Les épreuves de la vie étouffent parfois la confiance et la
reconnaissance. Alors nous t’en prions : console les cœurs meurtris ; apaise les
douleurs et les révoltes, apprends-nous à chercher auprès de toi, la paix du cœur.

Seigneur, nous te confions les endeuillés et les malades ; ceux qui sont sans force
et sans espérance, ceux qui sont tristes et souffrent de la solitude.
Renouvelle leur foi et leur espérance pour qu’ils puissent à nouveau entonner un
chant de louange ! Seigneur nous te rendons grâce pour les musiciens qui mettent
leurs dons au service de ton Église et ceux qui donnent la saveur à notre temps.
Que leur musique fortifie, qu’elle encourage et console.
Nous te louons pour tous ceux qui savent encourager, soutenir, fortifier les autres,
par leur sourire, leur bonté, leur écoute et leurs paroles qui réconfortent.
Seigneur, aide chacun et chacune d’entre nous à faire de toute notre vie un chant
d’action de grâce et de louange qui rende témoignage de ton amour, pour que
le monde s’éclaire et devienne meilleur, pour nous, et surtout pour nos enfants.
Dans la confiance que le nom de chacun est gravé dans ta main, nous te
remettons nos prières et nos louanges, et ensemble nous te disons ces mots que
Jésus nous a enseignés …Notre Père


ENVOI ET BENEDICTION
Tenez bon dans votre confiance au Christ malgré les incertitudes et les
bouleversements. Avec le Christ, par son Évangile, vous faites naître le bonheur
sur la terre. De là où nous sommes jusque-là où tu as besoin de nous, CHRIST
accompagne nous ! De ce que nous sommes à ce que tu peux faire de nous,
Christ, entraine-nous ! Des généralités que nous disons aux signes de ton règne
que nous posons, Christ soutiens nous ! Des routes de ce monde aux portes du
ciel, Christ Bénis nous. Entoure-nous de ta présence, inspire-nous par tes projets,
affermis-nous dans ton amour.
Amen

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.