Culte du dimanche 2 mai 2021

Accueil Nous voici réunis pour offrir l’hospitalité au Christ qui vient nous rejoindre. Lui qui dit : “Là où deux ou trois se réunissent en mon Nom, je suis au milieu d’eux” L’Eglise c’est là où des hommes et des femmes se rapprochent les uns des autres pour entrer dans une fraternité véritable, pour se soutenir mutuellement, pour se réjouir d’être aimés de Dieu, pour accueillir le Christ, pour célébrer sa présence qui fait chanter nos vies.

Psaume 37  Mets ta joie dans le Seigneur, compte sur lui et tu verras, il agira et t’accordera plus que les désirs de ton cœur. Remets ta vie dans les mains du Seigneur ! Compte sur lui, il agira. Grâce à son Amour, ta foi apparaîtra comme un soleil en plein jour. Reste en silence devant le Seigneur ! Oui, attends-le avec patience. Grâce à son Amour, ton pas sera assuré et ton chemin lui plaît. Dieu connaît les jours des hommes droits ! Il leur promet la vraie vie. Fort de son Amour, ils observent sa voie, ils mettent leur espoir en lui.

C’est l’immense Amour de Dieu pour nous qui nous conduit à la repentance… Nos ténèbres Seigneur, tu les connais… ce sont nos peurs, nos craintes, nos chutes, ce sont nos blessures, nos souffrances, nos amertumes, ce sont nos impatiences, notre orgueil et notre incrédulité, mais toi tu nous dis que : les ténèbres ne sont pas ténébreuses pour toi, alors,  pour ta lumière malgré les ténèbres de nos vies, nous te louons, pour ta guérison malgré nos maladies et nos infirmités, nous te louons, pour ton espérance malgré nos nuits, nos échecs, nous te louons, pour ta confiance malgré nos peurs, notre foi balbutiante, nous te louons, pour ton amour malgré nos vanités, nos convoitises, nous te louons

Paroles de relèvement... Seigneur notre Dieu, nous le savons, nous en avons souvent fait l’expérience : se détourner de Toi, c’est tomber, retourner à Toi, c’est se relever. Rester avec Toi, c’est être inébranlable, s’éloigner de Toi, c’est nous dessécher. Revenir à Toi, c’est revivre, habiter en Toi, c’est être en sécurité. Aide-nous à demeurer dans ton Amour, que ton pardon nous guérisse et nous apaise, qu’il renouvelle notre joie de vivre et notre désir de marcher en ta Présence

Prière: Seigneur notre Dieu, Ta parole est comme le feu, éclaire-nous ! Ta parole est comme l’eau, rafraîchit-nous ! Ta parole est comme le ciel, élargis-nous ! Ta parole est comme le terre, enracine-nous ! Nous ne comptons pas sur nos paroles à nous, paroles d’hommes qui oublient et déçoivent souvent, nous comptons sur ta parole à toi, parce que tu es Dieu de mémoire, Dieu d’espérance. Chaque jour tu recrées pour nous et nous tâchons de recréer avec toi les cieux et la terre, jusqu’à ce que vienne ce Royaume, qui a déjà commencé au milieu de nous. Fais-nous don d’une vigueur d’adulte et d’une attente d’enfant. Amen

1 Jean 4, 7-12  Bien-aimés, aimons nous les uns les autres; car l’amour est de Dieu, et quiconque aime est né de Dieu et connaît Dieu. Celui qui n’aime pas n’a pas connu Dieu, car Dieu est amour. L’amour de Dieu a été manifesté envers nous en ce que Dieu a envoyé son Fils unique dans le monde, afin que nous vivions par lui. Et cet amour consiste, non point en ce que nous avons aimé Dieu, mais en ce qu’il nous a aimés et a envoyé son Fils comme victime expiatoire pour nos péchés. Bien-aimés, si Dieu nous a ainsi aimés, nous devons aussi nous aimer les uns les autres. Personne n’a jamais vu Dieu; si nous nous aimons les uns les autres, Dieu demeure en nous, et son amour est parfait en nous.

Prédication… chers amis, nous l’avons tous réalisé un jour, à force d’idéaliser l’amour, il peut arriver qu’un jour, suite à des déceptions, à des échecs, à des souffrances, que certains en viennent même à douter que l’amour puisse exister. Pourtant, l’amour laisse toujours des traces, surtout lorsqu’il vient de Dieu et qu’il dépasse le cadre de la sensualité, des émotions et des simples sentiments humains. C’est à retrouver ces traces de l’amour de Dieu que nous invitent ces paroles tirées de l’épître de Jean. Des traces qui sont visibles au travers de l’amour que les humains éprouvent les uns pour les autres. Non pas que l’amour de Dieu se résumerait aux sentiments humains ! Mais il s’exprime au travers de notre vie en s’incarnant dans notre chair. Cet amour comme don de Dieu sans condition aucune, qui constitue l’essence même de toute communauté chrétienne. Il est la seule source à laquelle nous puissions tous puiser ensemble, pour nourrir et fortifier notre vie spirituelle et communautaire à laquelle nous aspirons si souvent. C’est lorsque nous nous sommes sentis touchés par cet amour, lorsque nous avons pris conscience de la vocation qui nous a été adressée, que notre vie peut se trouver transformée, et notre vie d’église renouvelée.

Souvenez-vous, chacun de ces jours où vous avez sentis, au travers d’une parole qui vous était adressée peut être par un ami, ou au cours d’un culte, ou au moment de vous retrouver à l’occasion d’une fête, ou à l’occasion d’un service qui vous a été rendu, comment vous avez été touché par la conviction que vous étiez aimé tel que vous êtes. Lorsque l’autre nous accepte tel que nous sommes, lorsque nous pouvons nous confier à lui, sans peur d’être jugés, lorsque nous pouvons vivre en toute confiance avec quelqu’un, ne faisons-nous pas là aussi une expérience de l’amour de Dieu ? Lorsque le pardon vient construire des ponts là où des relations étaient brisées, lorsque la paix trace son sillon là où les armes avaient jusque-là la parole, n’est-ce pas un signe du pardon et de la paix de Dieu lui-même ? Si Dieu s’incarne en l’homme c’est pour dire son amour. Il a besoin d’hommes et de femmes qui en soient des témoins par leurs paroles et leurs actes ! C’est à travers de l’engagement d’hommes et de femmes que Dieu permet à son amour de toucher le cœur de ceux qui ne le connaissent pas encore.

Certains objecteront que si l’amour de Dieu est sensible dans certains témoignages humains, nombre de meurtrissures, nombre de blessures, nombres de souffrances continuent de tirer elles aussi leurs sources dans les paroles et les actes que les hommes peuvent s’échanger. C’est vrai ! Tout ne respire pas l’amour dans le cœur de l’homme, loin de là ! La haine et la division continuent de malmener notre vie dans ce monde. C’est là une vérité profondément biblique et évangélique que le Christ a vécu lui aussi dans sa propre chair : l’amour de Dieu s’affirme au milieu d’un monde souffrance et de haine et non pas en dehors. Non, nous n’habitons pas dans un paradis terrestre. Et l’évangile du Christ n’a pas davantage transformé notre terre en paradis. Bien plus, il a porté l’amour jusqu’à la croix, jusqu’au don de lui-même, au milieu de la souffrance et de la haine. C’est là une des réalité profonde de l’amour de Dieu : il ne transforme pas le moindre contre la volonté de l’homme. Mais il propose seulement un chemin nouveau, en ouvrant devant lui une voie d’amour et de paix.

Ne nous étonnons donc pas de vivre dans un monde livré à des souffrances de toutes sortes, en proie à la haine et au malheur. Il n’est que le reflet de notre vie sans Dieu. Mais l’amour de Dieu y laisse pourtant ses traces, faites de vérité, de paix, de justice, offertes au travers les témoignages de ceux qui se confient en lui et qui vivent à son service. Touchés par de tels témoignages humains de l’amour de Dieu, nous pouvons nous ouvrir à notre tour à l’universalité de l’amour de Dieu, au milieu de notre monde qui est ce qu’il est. Aimés par lui, nous pouvons apprendre à aimer les autres à notre tour. C’est là que se vérifie finalement l’authenticité de la justice et de l’amour de Dieu pour nous : il nous rend capable d’aimer à notre tour. Il veut nous aider à grandir nous-même dans la justice et la paix les uns avec les autres. C’est dans cet esprit que tout service que nous accomplissons dans l’église, tout engagement que nous prenons dans la paroisse, tout travail que nous pouvons effectuer pour servir nos frères et nos sœurs, devient véritablement un  service de Dieu lui-même pour les hommes. 

Confession de foi : Dieu m’a créé ainsi que toutes les créatures pour que nous vivions ensemble fraternellement et dans la paix. C’est ce que je crois et veux faire.  Jésus-Christ est venu pour être avec nous, nous donner l’exemple d’une vie au service des hommes et de Dieu. Je le crois et veux faire comme lui. Le Saint-Esprit, c’est Dieu lui-même présent en secret sur la terre pour nous donner joie et communion entre nous. Je le crois et veux vivre ainsi. Dieu aime tous les hommes et veut établir pour eux un grand royaume de paix et d’amour. C’est ce que j’espère, que je veux attendre et préparer. Amen.

Intercession : Seigneur, tu vois notre monde, notre humanité : avec confiance, nous te les remettons. Nous te prions pour tous les peuples qui avancent dans l’obscurité des conflits, des règlements de compte, de la misère. Nous te prions pour notre pays, celles et ceux qui l’habitent. Inspire aux responsables politiques un esprit de sagesse et de discernement, un regard tourné vers l’avenir et non vers le passé, un projet courageux porté par l’espérance. Nous te prions pour celles et ceux qui se sentent exclus, à cause de leur origine ethnique ou sociale, à cause de leur pauvreté matérielle ou culturelle, pour celles et ceux qui se sentent inutiles, seuls ou méprisés.  Nous te présentons toutes les personnes frappées par le deuil, la maladie. Seigneur fais de nous et de tous les chrétiens des témoins de ta justice et de ta paix, de ton amour et de ton espérance. Amen

Bénédiction : Soyons bénis au nom de Jésus-Christ. Que sa paix nous habite. Que sa force nous porte. Que son amour nous guide. Que le Dieu tout-puissant en amour nous bénisse et nous garde, Qu’il fasse rayonner sur nous son visage, et nous donne sa paix ! Amen

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.