Culte du dimanche 17 mars 2021 – La conversion de Pierre

Accueil

Père, tu bénis ce temps de culte. Donne-nous de nous réjouir de ta présence parmi nous, d’être disponible à l’Evangile, d’accueillir ton Saint-Esprit et de rencontrer Jésus-Christ.

Louange

Père, par ton Fils Jésus-Christ, tu as rejoint notre humanité, tu as guéri ceux qui avaient le cœur brisé, tu as annoncé la Bonne Nouvelle aux pauvres, tu as proclamé aux captifs la délivrance, aux aveugles, le retour à la vue. Nous te louons. Par sa croix, tu nous libères de nos fautes, tu nous débarrasses de nos peurs, tu nous délivres de nos morts. Nous te bénissons. A cause de ta Parole Qui, aujourd’hui encore, nous rejoint et nous libère, Nous te rendons grâces. Amen.

Prière de repentance

Père, tu nous donnes notre cœur pour savourer la bonté de ta création, notre corps pour y habiter avec force et avec grâce, notre vie pour user des occasions de donner et de demander, notre mort pour ne point rêver d’une immortalité mensongère. Mais voilà que ce cœur, nous le gardons sec ou craintif, ce corps nous l’étouffons ou nous le gaspillons, cette vie nous la convoitons ou nous la regrettons, cette mort nous la fuyons et nous y sombrons. Pour le gâchis de ta création, Père, nous te demandons pardon. Ce pardon, donne le nous, afin que nous trouvions la joie et la paix, même dans la lutte ou la détresse. Viens, toi qui renouvelles sans cesse les hommes, la terre et les cieux. Amen

Pardon

Des jours viennent dit Dieu, où je conclurai avec la communauté de mon peuple une alliance nouvelle. Je répandrai sur vous une eau pure et vous serez purifiés. De toutes vos compromissions et de toutes vos idoles, je vous délivrerai. Je vous donnerai un cœur nouveau et je mettrai en vous un souffle intact. J’ôterai le cœur pétrifié qui est dans votre poitrine et vous donnerai un cœur vif. Je déposerai mon inspiration au fond de vous-même et j’insufflerai en vous mon esprit. En effet je pardonne vos fautes, votre péché, je ne m’en souviens plus. Vous serez pour moi : peuple Je serai pour vous : Dieu Que Dieu nous mette au cœur l’assurance de son pardon et qu’Il nous donne de marcher vers son Royaume. Chantons notre reconnaissance. Amen

Prière d’illumination

Toi qui es le Dieu d’Abraham, le Dieu d’Isaac et le Dieu de Jacob. Toi qui es le Dieu de Jésus-Christ. Toi qui es le Dieu d’hommes et de femmes que nous avons rencontrés et dont nous admirons la foi, Toi qui es notre Dieu, nous te prions :  Que ta Parole touche notre cœur. Que ton Esprit parle à notre esprit. Que ton Evangile devienne Bonne Nouvelle pour notre vie. Amen

Lecture biblique

·1Un jour, Jésus se tenait au bord du lac de Génésareth et la foule se pressait autour de lui pour écouter la parole de Dieu.

2Il vit deux barques près de la rive : les pêcheurs en étaient descendus et lavaient leurs filets.

3Jésus monta dans l’une des barques, qui appartenait à Simon, et pria celui-ci de s’éloigner un peu du bord. Jésus s’assit dans la barque et se mit à donner son enseignement à la foule.

4Quand il eut fini de parler, il dit à Simon : « Avance plus loin, là où l’eau est profonde, puis, toi et tes compagnons, jetez vos filets pour pêcher. »

5Simon lui répondit : « Maître, nous avons peiné toute la nuit sans rien prendre. Mais puisque tu me dis de le faire, je jetterai les filets. »

6Ils les jetèrent donc et prirent une si grande quantité de poissons que leurs filets commençaient à se déchirer.

7Ils firent alors signe à leurs compagnons qui étaient dans l’autre barque de venir les aider. Ceux-ci vinrent et, ensemble, ils remplirent les deux barques de tant de poissons qu’elles enfonçaient dans l’eau.

8Quand Simon Pierre vit cela, il tomba aux genoux de Jésus et dit : « Éloigne-toi de moi, Seigneur, car je suis un homme pécheur ! »

9Simon, comme tous ceux qui étaient avec lui, était en effet saisi de crainte, à cause de la grande quantité de poissons qu’ils avaient pris.

10Il en était de même des associés de Simon, Jacques et Jean, les fils de Zébédée. Mais Jésus dit à Simon : « N’aie pas peur ; désormais, ce sont des êtres humains que tu prendras. »

11Ils ramenèrent alors leurs barques à terre et laissèrent tout pour suivre Jésus.

Prédication

Ils laissèrent et le suivirent. Deux barques pleines à déborder de poissons. Ils laissèrent tout. Pierre et Jean étaient travailleurs. Ils connaissaient la valeur du travail, ils connaissaient la valeur de la nourriture gagnaient à la sueur de leur front. Voilà qu’ils abandonnent tous sur place, sans hésitation, sans discussion, sans rien mettre de côté, pour un homme qu’ils connaissaient à peine. Que s’est-il passé pour que ces hommes abandonnent une telle pêche ? Ils ont obéi au Christ ! Ne crains point, désormais tu seras pêcheur d’hommes. Le texte nous montre qu’ils n’ont pas obéi par calcul ou par intérêt. Ils obéissent spontanément.

La conversion de Pierre est évoquée avec beaucoup de pudeur : elle tient en deux mots : « Maître, Seigneur ». Dans le premier mot, il y a l’estime de Pierre pour cet homme qui vient de guérir sa belle-mère. L’estime pour cet homme qui sait parler aux foules : « Maître nous avons travaillé toute la nuit sans rien prendre ; mais sur ta parole je jetterai les filets ». C’est ce maître qui fera le miracle. Mais cette pêche extraordinaire n’est que l’aspect le moindre du miracle, le miracle c’est dans le cœur de Pierre qu’il s’accomplit : Seigneur, retire-toi de moi parce que je suis un homme pêcheur. C’est peut être cela le miracle : la reconnaissance de Pierre de sa véritable nature de pêcheur à qui une grâce à été faite. Oh non pas la grâce d’une barque pleine mais la grâce de la rencontre de Dieu en Jésus-Christ. Il comprend que quand on a rencontré Jésus, quand Jésus s’est emparé de quelqu’un, une seule chose est importante : le salut, l’obéissance et l’adoration. C’est le deuxième mot : Seigneur.

Mais comment s’est opéré la grâce de cette conversion car c’est bien de cela qu’il s’agit ? C’est la rencontre qui a opéré ce miracle. Pour arriver à délaisser barques, filets et poissons, Pierre a été touché dans ce qu’il a de plus profond, de plus caché, de plus secret : sa nature profonde, sa nature de pécheur.

Pour Pierre, cela commence par la barque que Jésus emprunte, cela commence parce que ce n’est pas terminé pour autant. Nous ne nous mettons pas définitivement en ordre avec Jésus en lui donnant un peu ce que nous possédons. Jésus veut régner sur nos forces, nos possibilités, nos connaissances et nous mettre totalement à son service.

Jésus ne vient pas à nous à heure fixe, il n’attend pas forcément que nous soyons dans un situation « propice » de douleur, de tristesse, de découragement ou d’isolement. Il y a des rencontres à ces moments-là mais aussi en dehors de ces heures.

Jésus a besoin de Pierre pour une petite chose insignifiante, l’éloigner de la côte, le conduire. Jésus prend contact avec nous par des petites demandes qui nous semblent insignifiantes et que nous aurions tendance à oublier, à refuser.

C’est le premier pas que fait Jésus et il a dû surprendre Pierre mais il doit nous faire penser à cette phrase que Jésus fait dire au maître de ce serviteur : « tu as été fidèle dans les petites choses , je t’établirai sur des grandes ».

Dieu nous demande beaucoup de petites choses. Sommes-nous prêts à les accomplir, sommes-nous prêts à nous mettre au service de Dieu dans tout ce qu’il nous demande. Ne soyons pas comme le héron de la fable qui ne voulait pour si peu ouvrir son bec et qui s’en est repenti.

Dieu appelle des disciples, et si nous savons le voir, le recevoir en nous, en tant que Seigneur, alors il nous dira : « Tu seras pêcheur d’hommes ».

Amen

Confession de foi

Eclairés et rassemblés par la Parole de Dieu, nous affirmons notre foi: Je crois que je ne puis, par ma raison et mes propres forces, croire en Jésus-Christ, mon Seigneur, ni venir à lui. Mais c’est le Saint-Esprit qui m’a appelé par l’Evangile, m’a éclairé de ses dons, m’a sanctifié et m’a maintenu dans la vraie foi, de même qu’il appelle, assemble, éclaire, sanctifie toute l’Eglise sur la terre et la maintient, en Jésus-Christ, dans l’unité de la vraie foi. C’est lui qui me remet, chaque jour, pleinement tous mes péchés, ainsi qu’à tous les croyants; c’est lui qui, au dernier jour, me ressuscitera, moi et tous les morts, et me donnera, ainsi qu’à tous les croyants en Christ, une vie éternelle. Ceci, en toute certitude, est vrai. Amen.

 Prière d’Intercession

Seigneur, tu vois notre monde, notre humanité: avec confiance, nous te les remettons. Nous te prions pour tous les peuples qui avancent dans l’obscurité des conflits, des règlements de compte, de la misère. Nous te prions pour notre pays, celles et ceux qui l’habitent. Inspire aux responsables politiques un esprit de sagesse et de discernement, un regard tourné vers l’avenir et non vers le passé, un projet courageux porté par l’espérance. Nous te prions pour celles et ceux qui se sentent exclus, à cause de leur origine ethnique ou sociale, à cause de leur pauvreté matérielle ou culturelle, pour celles et ceux qui se sentent inutiles, seuls ou méprisés. Nous te présentons toutes les personnes frappées par le deuil, la maladie. Seigneur fais de nous et de tous les chrétiens des témoins de ta justice et de ta paix, de ton amour et de ton espérance. Amen

 Et nous te disons : Notre Père qui es aux cieux……..

Envoi

Allez et marchez. Que le monde voie votre lumière, Qu’il entende votre parole, Qu’il ressente votre joie, Car vous êtes des témoins du Christ ressuscité

 Bénédiction

Dieu vous bénit. Que l’amour, par le Père, soit répandu en vos cœurs. Que la paix, par le Fils, naisse de votre témoignage. Que l’espérance, par l’Esprit saint, anime votre vie. Dieu vous garde.

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.