Culte du dimanche 1er Novembre

ACCUEIL
Soyez les bienvenus en ce lieu où nous sommes rassemblés pour que Dieu nous adresse une parole qui encourage, qui réconforte. Venus ici, pour lui offrir nos chants et nos prières, pour nous laisser renouveler par sa présence d’Amour. Lui aussi vient nous rejoindre malgré tout ce qui peut nous sembler lourd à porter et difficile à vivre. Peu importe notre pauvreté et nos insuffisances, nous venons à lui, comme des mendiants d’amour car nous croyons que sa volonté d’Aimer, qui fait vivre et espérer est inépuisable et qu’elle se renouvelle chaque matin… Au début de ce culte, remettons-nous à lui dans le secret de notre cœur. Je salue plus spécialement Roxane, Faraline, Jhennie et Sily, suite à leur baptême et confirmation, auj. elles seront accueillies à la table du Seigneur…

Avec le psalmiste nous plaçons notre espérance en Dieu Seigneur, tu es ma solidité, tu es ma force. Sur toi, je peux m’appuyer quand je suis faible ou que je ne vois pas clair, Toi, tu ne changes pas, même si moi, je suis ballotée par les flux et reflux de la vie, en toi, je demeure dans la confiance. Je ne perds pas pied dans l’instant présent. Je garde l’espérance dans l’avenir, dans l’inconnu et dans l’inattendu. Je t’aime mon Dieu, mon roc, ma forteresse !

Et puisque notre lien avec Dieu se renforce chaque fois que nous nous approchons de lui avec humilité et confiance, prions pour qu’il nous délivre de tout mal… Seigneur, nous voici avec nos quêtes éperdues de sens, dans la marche, quelques fois désordonnées de nos chemins de vie. Nous voici avec les limites de notre capacité à aimer, qui empêche la réalisation de ton rêve pour l’humanité. Nous voici avec nos combats, si souvent dérisoires pour la justice et la paix. Nous voici, abasourdis devant le spectacle si désolant de la marche du monde : tant de bêtises, tant de haine, de provocations inutiles, de menaces qui sèment le trouble. Comme une promesse enracinée au fond de nos cœurs, viennent résonner en nous des paroles oubliées, que tu nous as pourtant laissées : “ne crains pas petit troupeau, pour toi j’ouvre les portes du royaume, aucune puissance ne pourra t’éloigner de moi.” C’est fort de cette espérance, que nous te remettons nos vies, que nous t’offrons notre prière, et te disons notre joie de t’appartenir. 

Annonce du pardon Dieu ne nous a pas donné un esprit de timidité mais un esprit de force, d’amour et de sagesse. Et voici notre assurance : Dieu est amour et nous accorde, en Jésus-Christ, son pardon. Le passé ne doit plus nous tourmenter, l’avenir n’a pas à nous effrayer. Le présent est le cadeau de Dieu pour y dévoiler son amour. Que la grâce de Dieu soit notre joie de vivre et notre force. Chantons notre reconnaissance.

Après nous avoir redis la force de son amour nous écoutons COMMENT Dieu nous invite à marcher en sa présence : J’ai besoin de ta faiblesse pour devenir ta force. J’ai besoin de tes ténèbres pour devenir ta lumière. J’ai besoin de tes tristesses pour devenir ta joie. J’ai besoin de ton cœur pour devenir prière en toi. J’ai besoin de tes mains pour rassurer tes frères et sœurs. J’ai besoin de ton sourire pour dire au monde, l’amour de Dieu.

Prière Avant de lire la Bible, je vous invite à la prière, pour que la Parole entendue devienne pour nous parole de vie.  C’est ta Parole qui va résonner, Seigneur, c’est d’elle dont nous voulons comprendre le sens pour nos vies, c’est d’elle dont nous voulons nous emparer pour ne pas être démunis. Pour cela nous avons besoin d’aide. Seigneur, viens ouvrir nos cœurs et nos intelligences. Que les mots de la Bible que nous allons entendre ne restent pas lettre morte, mais viennent réchauffer nos coeurs, guérir nos corps et apaiser notre esprit. Amen 

Luc 18, 1-8  Jésus dit une parabole pour montrer à ses disciples qu’il faut toujours prier sans se décourager: « Il y avait dans une ville un juge qui ne respectait pas Dieu et se moquait des hommes. Dans cette même ville, il y avait une veuve qui venait lui demander: “Rends-moi justice contre mon adversaire.” Longtemps il refusa; puis il se dit: “Je ne respecte pas Dieu, et je me moque des hommes, mais cette femme commence à m’ennuyer: je vais lui rendre justice pour qu’elle ne vienne plus sans cesse me casser la tête.” Le Seigneur ajouta: “Écoutez bien ce que dit ce juge sans justice ! Dieu ne fera-t-il pas justice à ses élus, qui crient vers lui jour et nuit ? Est-ce qu’il les fait attendre ? Je vous le déclare: sans tarder, il leur fera justice. Mais le Fils de l’homme, quand il viendra, trouvera-t-il la foi sur terre ?”

Message Le texte de ce dimanche nous rappelle qu’il faut prier régulièrement, sans nous décourager. La prière accompagne l’action et nous aide à affronter les problèmes et les difficultés de la vie. Un jour, un journaliste se moquait d’un pasteur qui demandait aux gens de prier alors qu’une tornade s’approchait de leur île dans les Caraïbes. Le journaliste affirmait que lorsqu’un danger est imminent, ce n’est pas le temps de prier mais de se préparer à faire face à la menace. La réaction de ce journaliste montre qu’il n’avait pas vraiment compris ce qu’est la prière. La prière, ce n’est pas une formule magique qui nous permet de nous croiser les bras en attendant que Dieu fasse un miracle. Bien sûr, les gens peuvent espérer que la tornade change de direction et passe loin de leur île, mais la prière est là pour nous aider à bien nous préparer afin d’éviter le plus possible les effets destructeurs de la tornade. Une fois l’ouragan passé, la prière nous donne la force et le courage de réparer les dégâts pour revenir à une vie normale. Voilà le but de la prière. Et cela s’applique à tous les événements importants de notre vie : que ce soient les décisions qui orientent nos parcours professionnels, familiaux, conjugaux, ou la gestion des temps de crises que nous traversons, touchés par les épreuves de la vie : la maladie, le deuil, les effets du vieillissement, d’un accident, de la perte d’emploi… La prière nous aide à faire face aux événements de la vie, car jusque dans les périodes les plus difficiles, Dieu nous accompagne et nous offre son soutien. Si, par exemple, quelqu’un prie pour arrêter de fumer, pour guérir de l’alcoolisme, pour faire face à un problème familial, cette personne ne peut s’attendre à un miracle. Mais la prière la soutiendra dans sa décision d’agir. Ce sera difficile mais sachant que Dieu est avec nous, il est possible de surmonter des obstacles. “Prier pour obtenir la victoire et refuser de se battre est preuve de mauvaise éducation” disait Charles Péguy. Nous prions pour ne pas céder à la fatigue et pour avoir le courage de réagir avec détermination. La prière n’est pas un analgésique qui nous permette d’oublier nos problèmes. Au contraire, elle nous aide à les comprendre et nous donne la force de trouver des réponses adéquates. Comme moi, vous avez sans doute rencontré des personnes qui, grâce à la prière ont trouvé du sens à leur maladie et à leurs souffrances. Avec la confiance qu’ils avaient en Dieu, ils ont lutté avec énergie sans jamais perdre l’espérance qui les animait. Il ne s’agit pas ici de choisir entre la prière et l’action. Il nous faut vivre ces deux réalités à la fois. La prière est nécessaire pour soutenir notre action. Prier n’est pas une perte de temps, c’est une manière sage de remettre en perspective les événements et les activités de notre vie de tous les jours. La prière est la meilleure façon de retrouver un équilibre, tout en gardant un contact régulier avec Dieu. Elle nous rappelle que le Seigneur nous accompagne dans notre pèlerinage de vie. Nous ne sommes jamais seuls à faire face aux difficultés que nous rencontrons. Et puis, il y a la prière du dimanche, celle que nous l’expérimentons ici lorsque nous recherchons la communion fraternelle, c’est l’une des formes de prière les plus belles, les plus efficace, elle est incontournable pour qui veut progresser dans un chemin de foi, car, au contact des autres, qui comme nous ont le désir d’être renouvelés dans leur désir de vivre en amitié avec Dieu et de ne pas se priver de sa proximité affectueuse, nous voici encouragés, enrichis, remis en route, fiers de faire partie d’un peuple, celui que Dieu aime et conduit. Tout à l’heure cette proximité affectueuse du Dieu de JC nous sera attestée dans un morceau de pain et un peu de vin que nous partagerons…  une occasion pour reprendre des forces et nous laisser ressourcer au contact de quelqu’un qui nous veut du bien… Une table dressée, Une invitation pressante, Une présence qui rassemble, Une voix qui rassure, Une parole forte qui met en mouvement, Un appel à se lever, à grandir, Une fraternité à portée de main et à construire, Une rencontre inoubliable qui transforme, Une force qui guérit et qui relève, Voilà mes amis ce qui nous attend maintenant, qui nous a tant manqué depuis des mois de confinement et de distanciation,  ce que le Christ Vivant nous offre en nous disant : “Venez, Prenez, Mangez, C’est moi, n’ayez pas peur, je suis la Vie, je suis l’Amour…” Nous aurons le plaisir d’accueillir plus particulièrement nos 4 sœurs qui ont reçu le Baptême et la confirmation… En les accueillant à la table de Jésus, notre communauté vous accueille auj. comme membres de l’église. Elle est heureuse de pouvoir compter sur votre présence et votre engagement pour proclamer que Jésus est Seigneur et Sauveur et qu’il nous appelle à témoigner des son amour.

Confession de foi Enfants de Dieu nous le sommes, chaque fois que nous confessons que JC est Seigneur… alors, disons-lui en toute liberté, que nous croyons en lui !

Je crois en Dieu, qui vient vers nous avec amour… Il n’est pas resté dans sa majesté solitaire, Il a créé le monde Il a fait de l’homme son vis-à-vis et son associé Il s’est engagé avec nous dans l’aventure humaine. 

Je crois en Dieu, qui vient vers nous avec amour… Il ne nous a pas abandonné à notre révolte et à notre perdition En Jésus, Il a partagé notre humanité, porté nos péchés, expié notre châtiment. En Christ, Il a vaincu la mort, Il nous a rendu l’espérance 

Je crois en Dieu, qui vient vers nous avec amour.. Jour après jour, Il est présent parmi les hommes, dans son Eglise, par son Esprit pour apaiser nos craintes, guider nos hésitations, affermir notre foi, animer nos vies et nos actes. Oui, je crois en Dieu, qui vient vers nous avec amour…

Envoi  L’Éternel est ton berger, tu ne manqueras de rien sur des prés d’herbe fraîche, il te fait reposer, Il te mène vers les eaux tranquilles et te fait revivre Il te conduit par le juste chemin pour l’honneur de son Nom, Aucun mal à craindre si tu traverses la vallée de l’ombre de la mort car il est avec toi, Il te guide et te protège, Il prépare une table ou tu pourras te réconcilier Il oint d’huile ta tête, tellement que ta coupe déborde ! Oui, le bonheur et la grâce t’accompagnent et tu pourras demeurer ou toujours revenir en présence de l’Éternel chaque jour de ta vie.

Bénédiction Et maintenant à chacune, chacun d’entre nous, Dieu dit : Va en Paix sur la route de ta vie ! Que le désir d’amour, de justice et de vérité habite ton cœur ! Va en Paix sur les routes du monde, avec cette force que tu as, Je serai avec toi. Que la bénédiction du Dieu, Père, Fils et Saint-Esprit, repose sur chacune et chacun d’entre nous. Amen.

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.