Culte du dimanche 14 juin

Culte à lire et à écouter.

ACCUEIL  Au 1er jour d’une nouvelle semaine, nous nous retrouvons pour la prière. Tu es là, Seigneur et Tu nous unis par delà les espaces. Tu es aux carrefour de nos vies, Tu nous rejoins sur chacune de nos routes, qui mystérieusement se rencontrent à travers cet instant de communion.. Que ta présence, Seigneur, fasse vivre notre prière, qu’elle habite nos silences, qu’elle réponde à nos paroles, qu’elle chante tous les recommencements possibles. Nous sommes accueillis ce matin, chacun, chacune tels que nous sommes. Confiants, joyeux, soucieux ou inquiets, c’est là que le Christ nous rejoint et nous dit :  que la grâce et la paix soient avec vous.

LOUANGE  Qu’il est heureux de prendre maintenant le temps de nous relier à celles et ceux qui de par le monde reflètent l’amour de Dieu et font vivre la fraternité. Pour tous ceux qui te donnent un visage, Seigneur Jésus, en répandant ton amour dans le monde, nous te louons. Pour tous ceux qui te donnent des mains, Seigneur Jésus, en faisant le bien à l’égard de leurs frères et sœurs, nous te louons.Pour tous ceux qui te donnent une bouche, Seigneur Jésus, en prenant la défense du faible et de l’opprimé, nous te louons. Pour tous ceux qui te donnent un cœur, Seigneur Jésus, en préférant les pauvres aux riches, les faibles aux puissants, nous te louons. Pour tous ceux qui donnent à ta pauvreté, Seigneur Jésus, le visage de l’espérance du Royaume, nous te louons.

Seigneur, en Jésus-Christ, tu es venu parmi nous, nous offrant ta grâce et ta vérité, et bien souvent, nous préférons le calcul et le mensonge. En Jésus-Christ, tu es venu sur la terre, nous offrant la vie et la lumière, et bien souvent nous vivons dans les ténèbres et l’obscurité. En Jésus-Christ tu es Parole au milieu de nous, et trop souvent nous vivons dans le bruit et l’agitation et nous n’entendons plus rien d’autre. Pardonne-nous ! Ouvre nos yeux, et nous verrons ta Parole malgré les ténèbres de notre monde. Ouvre nos lèvres, et nous dirons ta Parole, malgré nos peurs et nos obscurités. Ouvre nos oreilles, et nous entendrons ta Parole malgré le tumulte de nos journées. Ouvre notre vie, et nous accueillerons ta Parole malgré la fragilité de notre foi. Ouvre notre cœur, et nous vivrons ta Parole malgré l’aridité de notre quotidien. Aide-nous ce matin à te faire une place au milieu de nous. Amen.

Ne soyez pas tristes et sans espérance, Parole de Dieu ! Dans le visage de Jésus, le Fils en qui j’ai mis toute ma tendresse pour vous, je vous ouvre un chemin, je vous offre un demain. Ecoutez et vous vivrez ! Là où vous êtes agités, je vous donne la Paix Là où vous avez peur de manquer; je vous ouvre au Don Là où vous vous absentez, je suis Présence. Ne soyez pas tristes et sans espérance, Parole de Dieu ! Mon pardon déjà vous a rejoints. Ecoutez et vous vivrez !

Seigneur notre Dieu, merci de nous donner des mots pour exister devant toi. Ils sont un lien entre toi et nous. Ce sont des mots d’amour, des mots de source,  des mots qui nous encouragent à donner des signes de ton royaume. Mais, Seigneur, ces mots d’amour, ces mots de source sont vides si tu ne viens pas toi-même leur donner sens. Alors, viens les habiter par ton Esprit. Fais-les descendre en nos cœurs pour transformer nos vies. Maintiens en chacun un esprit éveillé pour savoir agir et être, en toute simplicité et humilité. Garde aussi nos coeurs et pensées fidèles à ton Evangile dans la perspective de ton avènement. A toi l’honneur et la reconnaissance.

Dans l’évangile de Matthieu nous lisons au ch 9 à partir du verset 36 Jésus fut bouleversé par les foules qu’il voyait, car ces gens étaient fatigués et abattus, comme des moutons qui n’ont pas de berger. Il dit à ses disciples : « La moisson est abondante, mais les ouvriers sont peu nombreux. Priez donc le maître de la moisson d’envoyer des ouvriers dans sa moisson. » Il appela ses douze disciples et leur donna l’autorité de chasser les esprits impurs et de guérir toutes les maladies et toutes les infirmités. Voici les noms des douze apôtres : d’abord Simon, surnommé Pierre, et son frère André ; Jacques et son frère Jean, tous deux fils de Zébédée ; Philippe et Barthélemy ; Thomas et Matthieu, le collecteur d’impôts ; Jacques, le fils d’Alphée et Thaddée ; Simon le zélé et Judas l’Iscariote, celui-là même qui livra Jésus. Alors Jésus envoya ces douze-là en mission, avec les instructions suivantes : “Évitez les régions où habitent les personnes qui ne sont pas Juives et n’entrez dans aucune ville de la Samarie. Allez plutôt vers les moutons perdus du peuple d’Israël. En chemin, proclamez et dites : “Le royaume des cieux est tout proche !” Guérissez les malades, ressuscitez les morts, purifiez les lépreux, chassez les démons. Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement.”

PRÉDICATION « Jésus, voyant les foules, eut pitié d’elles parce qu’elles étaient fatiguées et abattues comme des brebis sans berger ». Le Dieu de JC c’est le Dieu-avec-nous, le Dieu-qui-voit, Celui qui disait à Moise  « J’ai vu la misère de mon peuple ». Dans l’évangile de Matthieu, Jésus prononce le Sermon sur la Montagne (chapitres 5, 6 et 7), qui constitue la base de son enseignement sur le Royaume. Ensuite, il fait un voyage missionnaire autour du lac. (8, 1 – 9, 34) Maintenant, il veut étendre son action pour aider la foule de gens « fatigués et abattus ». C’est pourquoi il choisit douze apôtres et leur donne ses instructions pour la mission… d’abord en Israël (dans leur propre milieu) et plus tard dans le monde entier (Mt 28, 29).  Dieu a besoin de nous pour accomplir son rêve de fraternité et d’amour.  Nous avons habituellement une idée très restrictive du mot « vocation » qui, pensons-nous trop souvent, concerne avant tout les autres. Mais l’appel de Dieu s’adresse à chacun(e) d’entre nous. Tous, nous sommes appelés à faire notre part dans ce grand projet de Dieu pour notre humanité.  Le Seigneur nous appelle là où nous sommes. Abraham est invité à sortir de sa maison et de son clan, Moïse, de la solitude de son désert, Pierre, à abandonner ses filets, Mathieu, son bureau de douanes, Elisée, à abandonner sa ferme et Nathanaël, à sortir de sa retraite…  Les gens appelés par Jésus ne forment pas une communauté de gens parfaits, de héros, de saints… ce sont des gens ordinaires et Jésus les accepte tels qu’ils sont. Cet appel se fait entendre de génération en génération et chaque communauté chrétienne doit promouvoir l’invitation à “suivre le Seigneur”.  Jésus parcourait les villes et les villages, enseignait, proclamait le Royaume et guérissait. Quand il appelle ses disciples, il leur donne son pouvoir d’expulser les esprits mauvais, de guérir toute maladie et toute infirmité. Ils sont invités à aider les gens à vivre pleinement, à améliorer leur vie. Ils doivent faire une différence dans le quotidien en ayant un cœur qui écoute et un esprit de compassion. Aujourd’hui, nous sommes toujours entourés de personnes qui souffrent de solitude, de rejet, d’incompréhension, de dépression, de gens qui sont victimes d’addictions, de rage, de violence, qui vivent sans beaucoup d’espérance.  Le Seigneur nous demande de leur venir en aide.  – Ressusciter les morts, c’est-à-dire les aider à retrouver un sens à leur existence, à retrouver la joie de vivre… – Purifier les lépreux : permettre à celles et ceux qui sont exclus de la société de regagner leur dignité, de réintégrer leur communauté. Ceux qui sont mis de côté à cause de la nationalité, la religion, l’appartenance politique, à faire pleinement parti de la communauté humaine. – Chasser les démons : aider ceux qui sont sous la domination des esclavages de notre système    économique, la mode, la nourriture, la drogue, les violences de toutes sortes, à s’en sortir… Jésus nous rappelle aujourd’hui que nous sommes fidèles à notre alliance avec Dieu chaque fois que nous aidons quelqu’un, que ce soit un enfant, un adulte ou une personne âgée. Cette alliance ne nous éloigne pas des besoins de notre monde actuel, bien au contraire. Elle nous incite à participer à la construction d’un monde meilleur.  « Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement ». Notre monde est un monde de fragmentation, de solitude, de violence. On peut parler aujourd’hui de village global, mais il n’y a jamais eu autant de solitude au mètre carré. Le Christ nous appelle à rester à l’écoute de l’autre. Nous ne réglerons pas tous les problèmes du monde, mais nous pouvons aider une, deux, cinq personnes autour de nous. Nous sommes tous invités à travailler dans la vigne du Seigneur…  « Guérissez les malades, ressuscitez les morts, purifiez les lépreux, chassez les démons » voilà une formule qui exprime le beau et grand « projet de Dieu » pour notre monde d’aujourd’hui. Voilà un appel à ne pas nous décourager et à accomplir “les oeuvres bonnes”  que Dieu a préparé pour nous.

CONFESSION DE FOI  Comme l’enfant reçoit le pain, comme l’oiseau reçoit l’espace avec le grain, Seigneur, tu es Celui qui nous fait renaître à la confiance. nous croyons en toi. Comme l’ami reçoit l’ami, comme le nuit reçoit l’aurore et le soleil, Seigneur, tu es Celui qui nous remplis d’espérance, nous croyons en toi. Comme le sol reçoit la semence, comme la sève monte aux branches et porte fruit, Seigneur, tu es Celui qui nourrit notre amour, nous croyons en toi.

Unis à tous nos frères et sœurs qui espèrent en toi, nous prions les uns avec les autres Donne ton pain, Seigneur, à ceux qui ont faim, donne faim de toi à ceux qui ont du pain, car toi seul, Seigneur, peut rassasier notre désir. Donne ta force à ceux qui sont faibles, donne l’humilité à ceux qui se croient forts, car toi seul, Seigneur, est notre force. Donne la foi à ceux qui doutent, et donne le doute à ceux qui croient te posséder, car toi seul, Seigneur, es la vérité. Donne confiance à ceux qui ont peur, donne ta crainte à ceux qui ont trop confiance en eux, car toi seul, Seigneur, soutiens notre espérance. Donne la lumière à ceux qui te cherchent, et garde dans ton amour ceux qui t’ont trouvé, pour qu’ils te cherchent encore, car toi seul, Seigneur, peut combler notre amour.

Nous te prions encore pour tous ceux qui comptent sur notre prière, celles et ceux qui nous sont proches, que nous aimons, à qui nous sommes liés par la foi en JC, à tous ceux qui attendent un monde de justice et de paix. Donne à chacun le souci de son prochain, aux enfants malades la promesse de guérison, aux soignants l’endurance pour tenir quand c’est difficile. Nous prions que se réalisent chaque jour de nouveaux liens d’amitié et de fraternité. Donne à chacun(e) le sens des responsabilités et le courage pour faire régner jusque dans la banalité du quotidien l’entraide et la bienveillance, les signes de ton Royaume et la joie de ton service. Nous te prions pour la reconnaissance des droits de tout vivant, pour la paix des nations et la fidélité de ton Eglise. Nous te prions pour la paix des cultures et religions du monde. Donne à chacun(e) de nous la certitude de ta présence et le bonheur de vivre dans ta lumière… Et pour que notre prière s’inscrive dans l’élan de ton peuple répandu de par le monde, nous te disons : Notre Père qui es au cieux… 

L’Éternel est ton berger, tu ne manqueras de rien sur des prés d’herbe fraîche, il te fait reposer, Il te mène vers les eaux tranquilles et te fait revivre Il te conduit par le juste chemin pour l’honneur de son Nom, Aucun mal à craindre si tu traverses la vallée de l’ombre de la mort car il est avec toi, Il te guide et te protège, Il prépare une table ou tu pourras te réconcilier Il oint d’huile ta tête, tellement que ta coupe déborde ! Oui, le bonheur et la grâce t’accompagnent et tu pourras demeurer ou toujours revenir en présence de l’Éternel chaque jour de ta vie.

BÉNÉDICTION Et maintenant à chacune, chacun d’entre nous, Dieu dit : Va en Paix sur la route de ta vie ! Que le désir d’amour, de justice et de vérité habite ton cœur ! Va en Paix sur les routes du monde, avec cette force que tu as, Je serai avec toi. Que la bénédiction du Dieu, Père, Fils et Saint-Esprit, repose sur chacune et chacun d’entre nous. Amen.

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.