Culte de Baptême et Confirmation du dimanche 18 octobre

C’est le plaisir d’être ensemble qui nous réunit, c’est la joie de nous rassembler, pour faire la fête, pour chanter, pour prier, pour nous soutenir les uns les autres, pour que notre joie de croire, d’aimer, d’espérer soit plus forte que nos tristesses et nos peurs… Auj. c’est une assemblée élargie qui se réjouit d’accompagner celles qui demandent le baptême et qui fêtent leur confirmation… Il s’agit de Sily, de Jhennie, de Roxana, de Faraline. Soyons heureux de ce moment de partage et d’amitié, Dieu lui-même vient s’asseoir parmi nous pour nous dire sa volonté d’Amour qui fait chanter nos vies, malgré ce qui est lourd à porter et difficile à vivre…

Louange à Dieu… Toi, dont l’amour est si grand, qu’il est donné à tous les habitants de la terre…C’est de toi, c’est par toi, c’est pour toi que nous sommes ! C’est toi notre Seigneur. 

Toi, dont la vie et semée en abondance, Toi, qui a inscrit ton visage et ta ressemble en tout homme et en toute femme… C’est de toi, c’est par toi, c’est pour toi que nous sommes ! C’est toi notre Seigneur.

Toi, qui nous a envoyé Jésus ton Fils, pour nous parler de Toi et nous tracer le chemin vers Toi…C’est de toi, c’est par toi, c’est pour toi que nous sommes ! C’est toi notre Seigneur.

Toi qui a répandu en nous l’Esprit-Saint, pour nous faire grandir dans ton Amour et ta Vie C’est de toi, c’est par toi, c’est pour toi que nous sommes ! C’est toi notre Seigneur.

Prière…. Béni soit le Seigneur. Avant la création du monde, avant notre naissance, tu nous as aimé. Notre baptême est le signe de ta grâce. Par toi, notre vie contient une promesse, par toi notre histoire possède une espérance. 

Béni soit le Seigneur. Avant que nous te cherchions, tu nous as cherché. Avant que nous te connaissions, tu nous as connu. La paix n’est pas que nous te connaissions, notre paix c’est que Toi tu nous connaisses. 

Béni soit le Seigneur. Avant que nous venions ici, tu nous as convoqué. Et maintenant tu nous accordes ta présence à partager, à partager avec tout homme, comme un pain, comme une lumière. Béni soit le Seigneur

Baptême de Sily  Chers amis, je crois que le plus bel éloge que l’on puisse faire à quelqu’un, ce n’est pas de lui dire : tu es belle, tu es intelligente, irrésistible, la meilleure… c’est plutôt de lui affirmer : Je suis heureux que tu sois là ! C’est bon que tu existes, telle que tu es ! Merci d’être qui tu es ! tout simplement… Voilà ce que Dieu nous dit, lors de notre Baptême, lors de notre Confirmation ! Je suis heureux de t’accueillir, telle que tu es et de t’offrir tout mon amour. Je suis ton Dieu, je te connais par ton nom, je mets en toi toute ma joie, je t’offre ma confiance, je resterais à jamais, ton allié, ton défenseur..  Si Dieu nous dit cela chaque fois que nous nous réunissons en son Nom il le dit plus spécialement à travers les sacrements. C’est Jésus lui-même qui a institué le baptême et la cène, parce qu’il le savait ; pour que notre notre foi résiste dans les difficultés et les tempêtes de la vie, nous avons besoin de points d’appui, solides et sûrs. Le sacrement est un signe, un point d’appui. Il se concrétise dans une geste et une parole, où Jésus dit ce qu’il fait et fait ce qu’il dit ! C’est un signe qui scelle notre lien avec Dieu et notre appartenance au peuple de Dieu. Le sacrement du baptême marque l’entrée du baptisé dans la communauté des croyants. “Tout pouvoir m’a été donné dans le ciel et sur la terre, disait Jésus, allez donc auprès des hommes de toutes les nations et faites d’eux mes disciples. Baptisez-les au nom du Père du Fils et du Saint-Esprit et enseignez-leur tout ce que je vous ai commandé.” Le Baptême est un signe de l’accueil de Dieu, qui nous dit qu’il nous a aimé le premier, qu’il nous considère comme ses enfants. Il est le signe du pardon qu’il nous offre. Comme l’eau lave, nettoie, fait vivre, le baptême symbolise sa grâce, son pardon, la réconciliation qu’il offre à tous. Le baptême est encore signe de vie nouvelle. Libéré de tout ce qui encombre nos vies sans Dieu, le baptisé vit en communion avec Jésus, mort et ressuscité, dans une relation toute neuve. Cette relation est rendue possible par le Saint-Esprit. 

Confirmation de Jhennie, Roxana et Faraline… Nous accueillons maintenant plus spécialement Jhennie, Roxana, et Faraline qui souhaitent aujourd’hui être confirmées dans l’alliance de leur baptême qu’elles ont reçu un jour. Cette démarche exprime votre désir de suivre Jésus et d’appartenir à la communauté des croyants. Je vous invite à vous approcher et à témoigner que vous voulez compter sur la Grâce de Dieu pour marcher dans ses voies et pour vous engager dans l’église qui vous accueille afin qu’elle puisse porter témoignage de l’Amour de Dieu pour tous les hommes..

Confession de foi Je crois en un Dieu, Père, dont la parole  soutient la vie des hommes et oriente leur histoire.  Il est leur vie. Je crois en son Fils, Jésus, né parmi les pauvres,  lumière dans notre nuit,  premiers-nés d’entre les morts.  Il est vivant. Je crois en l’Esprit-Saint, qui nous fait naître à la vie de Dieu, qui anime le combat pour la justice, qui nous conduit dans l’espérance. Il est la force qui fait vivre. Je crois en l’église, peuple de frères, messagère de la bonne nouvelle qui rend libre.  Elle m’offre une terre d’accueil où je peux grandir en fraternité et me sentir relié à la famille de Dieu. Je crois la résurrection, la venue d’un monde nouveau où Jésus Christ notre Seigneur sera tout en tous

Luc 17, 5-10 Les Apôtres dirent au Seigneur: « Augmente en nous la foi ! » Le Seigneur répondit: « La foi, si vous en aviez gros comme une graine de moutarde, vous diriez au grand arbre que voici: ” Déracine-toi et va te planter dans la mer “; il vous obéirait. « Lequel d’entre vous, quand son serviteur vient de labourer ou de garder les bêtes, lui dira à son retour des champs: “Viens vite à table“? Ne lui dira-t-il pas plutôt: “Prépare-moi à dîner, mets-toi en tenue pour me servir, le temps que je mange et que je boive. Ensuite tu pourras manger et boire à ton tour.” Sera-t-il reconnaissant envers ce serviteur d’avoir exécuté ses ordres ? De même vous aussi, quand vous aurez fait tout ce que Dieu vous a commandé, dites-vous: “Nous sommes des serviteurs quelconques : nous n’avons fait que notre devoir.” »

Message Nous vivons dans un monde où il n’est pas facile de conserver la foi. L’évangile d’aujourd’hui nous invite à réfléchir sur ce qu’est la foi et à faire en sorte de la préserver et de la faire grandir. Selon Jésus, la foi est une nouvelle manière de comprendre notre existence et notre monde, de vivre mieux les relations humaines, l’amour et le travail, le succès et l’échec, la maladie, la vie et la mort. La foi c’est la force de Dieu qui nous accompagne et nous donne le courage de faire face à la vie et aux problèmes qui se présentent. Sans nous soustraire aux intempéries, elle nous aide à passer à travers la tempête. Une belle image de cette foi chrétienne se retrouve dans la scène évangélique où Jésus saisit la main de Pierre qui commence à s’enfoncer dans les eaux du lac. 

Grâce à la foi nous gardons le contact avec Dieu, notre compagnon de voyage, et nous savons que nous ne serons pas seuls à faire face aux difficultés. «Voici que je suis avec vous pour toujours, jusqu’à la fin du monde». (Mt, 28,20)  La foi c’est comme une boussole qui nous indique la direction à suivre avec la promesse que Dieu marche avec nous.  Cette direction que nous donne la foi et cette présence de Dieu à nos côtés nous procure la paix, la sérénité, l’espérance, la joie de nous savoir conduits, malgré tout ce qui peut nous arriver.  La foi, c’est une façon de vivre, une attitude vis-à-vis de la vie, une manière de comprendre ce qui se passe et qui nous permet de donner un sens à notre vie. La foi est un don de Dieu. Mais ce don il faut le protéger, le faire grandir, le développer. C’est ce que nous venons faire chaque dimanche au contact du Christ et au contact des autres membres de la communauté. La foi ne peut survivre si elle n’est pas alimentée.  Nous croyons peut-être que nous n’avons pas beaucoup de foi. Le Christ nous dit : commencez avec ce que vous avez. Ensuite, débrouillez-vous pour la faire grandir… par la prière, la méditation, l’engagement auprès des démunis, l’écoute de la parole de Dieu. Donnez de votre temps et utilisez vos talents pour aider les autres… et vous verrez que votre foi grandira.  Oui, la foi c’est un don précieux. Il nous faut la protéger, l’alimenter, la faire rayonner dans notre vie de tous les jours. Il faut en prendre soin comme fait le jardinier pour la graine, dont il est question dans cette parabole, attribuée à un pasteur qui s’adressait ainsi à sa communauté le dimanche matin :

“J’ai fait un rêve cette nuit… un rêve étrange : un nouveau magasin s’était installé chez nous, sur la place de l’église et nul ne m’en avait averti. Or, à y regarder de près, il n’y avait rien d’exposé dans la vitrine. Toujours dans mon rêve, j’ai donc poussé, tout intrigué, la porte du magasin. Et, derrière le comptoir, je vois, ô surprise, un ange blanc, en tenue de vendeur. Il semble tout heureux de m’accueillir. Et voici le dialogue qui s’est engagé entre nous. -”Monsieur l’Ange, que vendez-vous donc dans ce nouveau magasin ?” -”Tout ce que vous voulez, Monsieur le pasteur, tout ce que votre coeur peut désirer…” –”Dans ce cas, je vous passe aussitôt commande : je veux un nouveau gouvernement pour le Liban, mais un vrai, qui s’occupe des gens, qui est préoccupé du bien-être du pays, qui travaille à ce qu’advienne une nouvelle prospérité bénéficiant à tous et qui porte une attention particulière aux pauvres. Je veux une justice qui soit au bénéfice de tous, je veux la tolérance entre les religions, je veux que la foi de nos ancêtres contamine les jeunes générations et les aide à orienter leur vie dans la voie du partage, de la fraternité, de la préservation de la vie et de la biodiversité, et du respect de la nature…” -”Doucement, doucement, Monsieur le pasteur, je crois que vous n’avez pas tout à fait compris : ici, nous ne vendons pas de fruits tout faits, ici nous ne vendons que des graines.”  Des graines… de foi, d’espérance et d’amour, qui à force d’attention, de bienveillance et de soins persévérants, pourront produire leur fruit… du fruit capable de manifester les contours d’un royaume à venir, celui du règne de Dieu, qui maintenant et ici-bas nous permet déjà de goûter à ce que Dieu a promis à celles et ceux qui l’aiment. Oui, la foi est une graine précieuse. Il nous faut la protéger, l’alimenter, la transmettre et faire en sorte qu’elle influence notre vie de tous les jours.  « Seigneur, augmente en nous la foi. »

Prière d’intercession : Seigneur, nous te louons pour cette journée de fête où nous sommes dans la joie et la reconnaissance pour ce que tu donnes, ce que tu accomplis au milieu de nous. Merci pour le jour de notre baptême ou tu nous as dit ton amour. Merci de nous confirmer que tu es pour nous un Père plein de tendresse. Merci pour ta grâce qui agit dans le quotidien de notre existence pour faire de nous des hommes et des femmes debouts, avec le courage d’être et la joie d’aimer. Fais-nous grandir dans la foi, l’espérance et l’amour. Que le témoignage de ton église soit un reflet de cette force d’aimer, dont Jésus a témoigné à la face du monde et qu’il nous invite nous aussi à déployer dans nos vies. Nous te prions pour celles et ceux qui ont peur de l’avenir, qu’ils aient confiance. Pour celles et ceux qui ont échoué, qu’ils aient de nouvelles chance. Pour celles et ceux qui doutent, qu’ils ne désespèrent pas. Pour celles et ceux qui s’égarent, qu’ils trouvent une maison. Pour celles et ceux qui sont seuls, qu’ils rencontrent quelqu’un. Pour celles et ceux qui ont faim, qu’ils soient rassasiés. Pour celles et ceux qui sont rassasiés, qu’ils apprennent la faim. Pour celles et ceux qui réussissent, qu’ils soient sans orgueil. Pour les puissants, qu’ils se sentent vulnérable. Pour tous ceux qui vivent dans ce monde, entre l’espoir et la peur et pour nous-mêmes, nous te prions, délivre-nous de la peur et des fausses sécurité, donne-nous ce qui est bon pour nous, par le Christ Notre-Seigneur

Bénédiction    Voici la mission que Dieu nous confie : annoncer et manifester à tous les hommes l’amour dont Dieu nous aime, la liberté qu’il donne dans la foi, l’espérance selon laquelle aucun homme n’est perdu. Recevez la bénédiction du Seigneur : Que le Dieu de toute grâce et de tout amour vous bénisse et vous garde. Il est Père, Fils et Saint-Esprit.  Il vous accompagne sur vos routes, aujourd’hui et pour toujours. Amen

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.