Culte autour du thème de la Création du dimanche 06 juin 2021

ACCUEIL
Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre…
Dieu fit la lumière, il y eut un soir et il y eut un matin, ce fut le premier jour.
Les jours suivants, Dieu sépara le ciel de la terre, il sépara les eaux de la terre
ferme, il planta l’herbe et les arbres fruitiers,
Ainsi durant 6 – jours et quand tout cela fut achevés les cieux et la terre. Au
septième jour, Dieu se reposa de toute son œuvre, qu’il avait faite.
Comme chaque dimanche, nous célébrons aujourd’hui ce septième jour de la
création mais tout autant le premier jour, des ténèbres à la lumière. Si même Dieu a
pris le temps de se reposer après avoir créé toute la terre, comment pourrions-nous
oublier de nous re-poser le temps de nous rendre compte une nouvelle fois combien
il est bon de louer Dieu pour toutes ces merveilles qu’il a créées ?
Nous écoutons en introduction cette lecture du livre de la Genèse.

LOUANGE
O Dieu, toi qui invites le jour à naître tu enseignes le matin à réveiller
la terre, nous te prions devant et pour ta création :
O Dieu créateur, créateur de la couleur, du son, des textures, du
calme et de la beauté infinie des choses vivantes NOUS TE BÉNISSONS
O Dieu créateur, créateur du granit et de la graine de moutarde, des
nuages gris et de la lumière des étoiles, des tremblements de terre
et des battements du cœur NOUS TE BÉNISSONS
O Dieu créateur de tout ce qui est invisible, de tout ce qui a été, de
tous ce que nos mots ne cerneront jamais
NOUS TE BÉNISSONS
O Dieu notre créateur, nous sommes les enfants de ton amour, les
créatures de ta bonté, les gardiens de ta création
NOUS TE BÉNISSONS Nous te bénissons pour ta création, pour la
confiance que tu as mise en nous, pour ton amour pour nous et ta
bonté sans fin. AMEN

DEMANDE DE PARDON
Après avoir achevé son œuvre, la Bible nous dit que l’Éternel plaça
l’homme dans le jardin pour le cultiver et pour le garder. Notre Dieu, que
faisons-nous de la création que tu nous as confiée ?
Nous te demandons pardon pour toutes les fois où nous n’ouvrons plus
les yeux pour regarder ce jardin et nous en émerveiller, Nous te demandons pardon d’oublier que nous sommes responsables de ce jardin, pour le cultiver et pour le garder. Nous te demandons pardon
d’oublier que tu nous as créés par amour et que tu as besoin de nous
pour entretenir ce lien d’amour. Nous te demandons pardon de fermer si
souvent les yeux sur tous les méfaits à ta création, sur le mal qui est fait
que nous soutenons trop souvent.


PAROLES DE GRACE (déposer un objet naturel après)
Suivons l’invitation de Jésus qui disait: « observez les lys des champs,
regardez les oiseaux du ciel… » et ce faisant recevons le signe de la
grâce de Dieu et que cette grâce nous invite à prier intimement pour le
bien-être de la terre.
Cette grâce nous la partageons comme une reconnaissance et une
bénédiction en déposant, pour celles et ceux qui le souhaitent, un
objet naturel sur la petite table centrale.


PRIERE AVANT LA LECTURE
Au moment d’ouvrir la parole de Dieu, Prions ensemble : Notre Dieu,
nous allons nous mettre à l’écoute de ta Parole. Permets que nous
entendions tes mots que tu nous adresses. Ouvre non pas seulement nos
oreilles mais aussi notre cœur à ta Parole et à ton Evangile.

Marc 4,35-41 : La tempête apaisée

35 Ce même jour sur le soir, Jésus leur dit : Passons sur l’autre rive. 36 Après avoir renvoyé la foule,
ils l’emmenèrent dans la barque où il se trouvait, et il y avait aussi d’autres barques avec lui. 37 Il
s’éleva une forte bourrasque, et les vagues se jetaient dans la barque au point qu’elle se
remplissait déjà. 38 Et lui, il dormait à la poupe sur le coussin. Ils le réveillèrent et lui dirent : Maître,
tu ne te soucies pas de ce que nous périssons ? 39 Il se réveilla, menaça le vent et dit à la mer :
Silence, tais-toi. Le vent cessa et un grand calme se fit. 40 Puis il leur dit : Pourquoi avez-vous
tellement peur ? Comment n’avez-vous pas de foi ? 41 Ils furent saisis d’une grande crainte et se
dirent les uns aux autres : Quel est donc celui-ci, car même le vent et la mer lui obéissent ?

MESSAGE
La Bible raconte qu’à l’heure où Jésus est né, une étoile s’est mise à
briller, elle a été comprise comme un signe et l’indication d’un chemin. La
Bible dit aussi qu’à l’heure où le mystère de la vie terrestre de Jésus s’est
achevé sur la croix, le soleil s’est obscurci.
Ces événements nous rendent attentifs, ils sont le signe de la
participation du cosmos, du ciel, au mystère de l’action de Dieu dans le
monde.
Mais voila que nous avons entendu et lu un autre événement dans
l’Evangile: le Christ rejoint ses amis en marchant sur le lac :c’est tout un
symbole. L’eau d’un lac ou de la mer représentait pour les anciens un lieu de terreur, celui du chaos et de la mort. Et voila que l’eau, élément de mort, est obligée de porter celui qui a vaincu la mort et qui a les paroles
de vie pour tous ! Et dans le récit de la tempête, le vent et les vagues
obéissent à Jésus et le disciples perplexes disent : qui est -il celui à qui
même le vent et la mer obéissent ? L’Écriture toute entière rend ce
témoignage que les éléments de la nature participent au mystère de
l’action de Dieu dans le monde. Nous avons la foi que Dieu agit dans
nos vies ! Mais dans quelle mesure croyons-nous que Dieu est aussi
le maître mystérieux dans la nature ?Nous nous interrogeons
comme les disciples dans la barque !
Dans le récit de la création nous avons lu: « Dieu regarda tout ce qu’il
avait fait et voici, c’était très bon ». Ce regard est bon, il est une vraie
bénédiction, et il offre à toutes les créatures, à toutes les choses créées
une dignité extraordinaire, unique. C’est comme si la splendeur de Dieu
était dans toutes ces œuvres. Nous le sentons en regardant une fleur
d’hibiscus, les ailes d’un papillon, le travail des abeilles, le ciel étoilé, le
cèdre et le baobab. Le monde de la nature cache un mystère qui ne
cesse d’être un mystère même avec l’avancée des sciences. Même une
exploration spatiale ne nous empêchera jamais d’être pris de vertige par
la grandeur de l’univers, le chant du sable et des étoiles, les couleurs des
pierres et des fleurs, des créatures de la mer et de la terre. Dans le récit
de la création, l’être humain est placé au milieu de cette création
pour être l’économe, le bon gestionnaire des dons de Dieu. Mais
l’homme s’est pris pour un dieu ! Des événements « naturels », nous
rappellent notre fragilité et notre interdépendance. Et nous sommes
heureusement dans une sorte de retour de prise de conscience en nous
exclamant devant maint désastre : qu’avons-nous fait ??Notre foi, et
notre espérance pour la vraie vie, bonne et juste pour tous, oui cette foi et
cette espérance ne peuvent se séparer du projet de vie que Dieu a formé
pour l’être humain. Nous avons été créées et appelés comme gérants
de tous les biens créés, non pour dominer, non pour profiter, non
pour salir , gaspiller et diminuer ,mais pour garder comme un trésor
tous ces dons et les transmettre, au mieux. Hélas on le voit tous les
jours en maints endroits du monde, des événements
catastrophiques qui ne sont que de la responsabilité humaine.
Et on peut se demander, avec effroi, devant toute cette ingérence, ce
gaspillage, ces pollutions, comment les hommes peuvent survivre dans le
monde tel qu’il est devenu ?A cette question, il n’y a qu’une seule
réponse : l’homme ne peut être sauvé que s’il se laisse sanctifier et
transformer par le mystère de l’amour de Dieu, un amour qui aime tout,
chaque petite parcelle de vie, d’atome, du grain de sable à l’étoile filante ; et si l’homme se laisse ainsi sanctifier, rendre saint et sain ! alors il gère avec un même amour et un même respect ce mystère de toute chose qui
lui a été confié. C’est seulement dans cette humilité devant le tout Grand,
créateur et Père et Sauveur en Jésus Christ, que nous pouvons être
transformé dans notre relation avec Dieu. Alors, grâce à notre
bienveillance avec l’aide de Dieu, d’autres étoiles fileront dans le ciel et
d’autres fleurs s’ouvriront sur la terre et l’eau sera douce sur nos lèvres et
nos cœurs chanteront l’amour et la louange de Dieu. AMEN

PRIERE INTERCESSION
Seigneur, ta force paraît dans le soleil, ta grandeur dans les étoiles, ta douceur dans la nuit, ta
profondeur dans les eaux de la mer. Devant toi nous prions pour la terre œuvre de tes mains et de
ton souffle. Que sa beauté soit préservée, sa diversité sauvegardée et son intégrité respectée :
SEIGNEUR ECOUTE NOUS
Nous te prions pour que cesse la pollution et l’exploitation impitoyable de la terre, pour que les
rivières frappent des mains, que les déserts refleurissent et que les vallées rient et chantent que la
faune et la flore sauvages vivent en sûreté et que tout vienne à l’existence, selon ton
projet :SEIGNEUR ECOUTE NOUS
Nous te prions pour que les enfants de demain puissent découvrir les richesses que nous voyons
encore aujourd’hui et que les nations les plus pauvres ne moissonnent pas leur champ
uniquement pour combler les tables étrangères : SEIGNEUR ÉCOUTE NOUS
Nous te prions pour les oiseaux, les fleurs, les graines, le soleil levant et couchant auxquels Christ
nous rendait attentifs ; pour que le jour de son retour il les retrouve dans leur beauté : SEIGNEUR
ÉCOUTE NOUS
Entend nos prières toi le Créateur de toute chose ; convertis les cœurs de ceux et celles qui
ravagent la terre, affermis les résolutions de ceux et celles qui la respectent. Et puisque la terre est
ton cadeau continuel pour nous, garde-nous de détruire par manque de considération ce qui ne
nous appartient pas
ÉCOUTE NOTRE PRIÈRE car nous te disons : NOTRE PÈRE…

BENEDICTION

Bénis nous Seigneur nous t’en prions : le soleil au-dessus de nous et ce soir la lune et les étoiles,
la terre sous nos pieds, les amis à nos cotés, ton image en nous profondément et la journée qui
nous attend. Amen

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.