Accueil de nouveaux membres du conseil presbytéral

Dimanche le 25 avril suite au culte célébré dans l’espace jardin de la rue de Damas, le conseil presbytéral de l’église protestante française de Beyrouth s’est réuni au grand complet et a officiellement accueilli ses deux nouveaux membres : Delphine et Sleimane. Le pasteur Gérard leur a adressé quelques mots :

C’est une grande joie pour moi d’accueillir de vous accueillir… Nous sommes heureux que vous vous joigniez à nous pour porter la charge de veiller sur la communauté, de l’accompagner et d’être attentif à son devenir… Je lisais cette semaine une parole de Gérard Siegwald : “L’Eglise ne se définit pas comme un être mais comme un devenir, tout comme la foi et la vie chrétienne… comme un devenir qui procède d’un don toujours à accueillir et d’une tâche toujours à découvrir et à entreprendre…

L’avenir de l’église de Beyrouth est incertain, il n’est pas écrit d’avance, nous ne savons pas grand chose de ce qui arrivera, sinon “qu’elle est en devenir” et ce devenir appartient à Dieu, c’est son œuvre… Pour que ce devenir soit porté par sa promesse, Il a besoin de vous, tels que vous êtes : avec vos craintes, vos insuffisances, vos hésitations mais aussi avec votre intérêt pour cette communauté que vous aimez, votre attention aux personnes vulnérables et défavorisées qui la compose, votre désir de répondre à l’appel de Dieu, votre souhait de “faire équipe” afin d’accomplir la tâche “à découvrir et à entreprendre” 

Je vous souhaite beaucoup de joie dans cette aventure où Jésus vous accompagne. Pour cela il s’agit : d’aimer votre église, d’écouter Dieu, de faire équipe en prenant soin les uns des autres, (s’accueillir, s’encourager mutuellement, se  pardonner si nécessaire, prier pour que l’oeuvre de Dieu se fasse, s’aider mutuellement à grandir au sein des épreuves, ne pas se laisser impressionner par les vents contraires, faire bloc quand il s’agit de garder le cap, tenir la barre pour ne pas se perdre…) Je vous fais confiance, je sais que vous êtes accueillants et réceptifs au souffle de Dieu qui donne vie à cette communauté… Je prie que l’œuvre de Dieu s’accomplisse en vous et par vous et qu’elle suscite joie et reconnaissance dans le cœur de beaucoup.

Delphine
Sleimane

Avant de partager le repas, un tour de table a permis à chacun(e) de répondre à la question : où est-ce que j’en suis auj. en vous retrouvant après une longue dispersion ? voici quelques notes prises sur le vif :

-J’ai de la chance de pouvoir être à l’oeuvre ici parmi vous je suis fier que cette église tienne son rang et soit debout malgré tout ce qui la fragilise vos encouragements me donne envie de construire un avenir pour cette communauté quel chance que d’avoir ce jardin, lieu de vie, de rencontres et d’élaboration de projets si divers : entraide, apiculture, ateliers d’apprentissages, forums de rencontres et de dialogues

-Merci de m’avoir intégrée dans ce groupe que je trouve formidable

-Malgré tant de sujets d’inquiétude et de problèmes qui pèse lourd,  quand je suis ici avec l’église, j’oublie tout ! Grâce à l’espace ouvert du cimetière notre travail d’entraide permet de fournir 150 colis alimentaires par semaine

-Merci au Seigneur… mon rêve d’appartenir à une communauté comme celle-ci est devenu réalité. Pour moi c’est une deuxième famille. Dans ce cimetière, grâce au vécu communautaire, la mort est transformée en vie. Je n’ai aucun espoir pour ce pays mais vous êtes pour moi un signe d’espérance et vous m’apportez beaucoup d’énergie. Heureusement que vous êtes là.

Print Friendly, PDF & Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.